Toujours en été – Charlie Wat

Résumé :

À l’été 1989, Caroline, David et Christian avaient douze ans et des envies plein la tête.

À présent, Caroline, la quarantaine, semble être une femme accomplie. Pourtant, son monde et ses certitudes vacillent lorsque son ancien ami la contacte pour lui annoncer l’enterrement de David dans le village de leur enfance.

Trente ans qu’elle en est partie et qu’elle s’emploie à oublier ce qui s’y est déroulé. Trente ans qu’elle a laissé ses rêves de petite fille sur le bas-côté de la route… Que penserait la fillette qu’elle était de l’adulte qu’elle est devenue ?
Caroline doit aujourd’hui affronter son passé et ses douleurs…

Mon avis :

Quand j’ai demandé ce roman, c’était complètement à l’aveugle. Je ne connaissais ni le titre ni l’histoire. Je me suis juste fiée à l’autrice. Et j’ai bien fait car j’ai passé un excellent moment. Je me suis laissée porter par les mots justes et plein de sensibilité de l’autrice sans savoir où elle voulait m’amener et je vous recommande de faire de même. C’est pour ça que je ne ferai pas de résumé.

J’ai directement été embarquée par la plume de Charlie Wat fluide et légère correspondant parfaitement au genre du roman. C’est frais, sans prise de tête mais surtout très rythmé. L’alternance passé/présent est bien dosée et capte notre attention. Je n’ai absolument pas vu les pages défiler tant j’étais prise dans l’intrigue. Ce roman est la douceur incarnée, une parenthèse de bien être qui donne le sourire et qui permet de s’échapper de la grisaille et de la morosité du quotidien. Et même si l’histoire est assez dramatique et que l’autrice s’éloigne par moment de la comédie pure et dure ce n’en est pas moins une lecture qui fait du bien. Comme Caroline, l’héroïne, nous sommes surpris par ces souvenirs et ces émotions qui refont surface. C’est finalement une belle quête identitaire qui nous est proposée, une quête qui nous permet de comprendre pourquoi Caroline est devenue cette femme froide et dure. C’est le passé qui a façonné la femme qu’elle est devenue et qui lui a donné cette force admirable. Ces différents flash-backs nous rappellent que la perception de la vérité peut être altérée, que parfois nous pensons savoir… sans vraiment savoir. Parce que finalement rien n’est tout blanc ou tout noir, la vie est faite de nuance et ce roman en est la parfaite illustration.

Mais bien que ce soit un roman feelgood, il n’en reste pas moins complexe et abouti. L’autrice aborde des thèmes d’actualité et notamment le sexisme, l’amour filial et l’amitié. Bref une très belle lecture.


Un roman feelgood abouti et émouvant.

Publicité

2 commentaires sur “Toujours en été – Charlie Wat

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :