A lui seul, tome 1 : Une promesse dans les Rocheuses – Elizabeth Lowel

Résumé :

Willow Moran a tout perdu sauf ses pur-sang arabes. Caleb Black est le seul qui puisse l’aider à retrouver son frère dans les Montagnes rocheuses du Colorado. Mais elle craint cet homme déterminé, car Caleb est aussi indompté et imprévisible que le territoire sauvage qu’il affectionne.Toutefois, même si elle le défie sans arrêt, cette fougueuse dame du Sud sait que cet homme fier et solitaire fait partie de son destin. Et peu importe les dangers qui les menacent, ils doivent les affronter ensemble – car Willow a provoqué chez Caleb une passion si intense, un besoin si puissant qu’il terrasserait le Diable lui-même pour la posséder.

Mon avis :

Besoin d’évasion et de grands espaces ? Ce livre est fait pour vous ! Personnellement je suis sortie de ma zone de confort avec ce roman historique mais ça fait  du bien. j’ai passé un excellent moment et il me tarde de lire la suite.

Quand j’ai acheté ce roman, je ne m’attendais pas à ça. Pour tout vous avouer je n’ai pas vu le petit bandeau « romance historique » et au vu de la couverture j’étais persuadée qu’il s’agissait d’une petite romance contemporaine. Ce n’est qu’en commençant ma lecture que j’ai compris ma méprise. Nous sommes juste après la guerre de sécession. Autant vous dire que le contexte historique m’était complètement étranger. Même s’il sert de base à cette histoire et monter la rivalité encore présente entre le Nord et le Sud, il n’est pas très développé. J’aurai aimé en apprendre plus sur cette période trouble mais ce n’est qu’une constatation et en aucun cas une critique parce que le récit n’en souffre pas du tout. Car ce qui est au cœur de l’intrigue c’est la quête de Willow et Caleb : retrouver Matthew Moran, le frère de la jeune femme.

L’auteure va se concentrer sur ces 2 personnages aux caractères bien trempés et dont la psychologie est finement travaillée. De toute façon, c’est bien simple,  ce sont quasiment les seuls personnages du roman alors pour ne pas s’ennuyer il faut s’attacher à eux. Willow est une jeune fille innocente, un peu naïve mais qui au fur et à mesure de son voyage va forcer le respect et l’admiration. Loyale et courageuse, elle n’abandonne rien ni personne pas même ses chevaux. Caleb, lui est brut de décoffrage. Têtu et buté, il est difficile à dompter mais cache pourtant un grand cœur. Pour venger la mort de sa sœur, il est prêt à tout même à sacrifier son bonheur. Persuadé que Willow est une femme habituée à du confort, il va tomber de haut et se laisser envouter par sa compagne.

La romance qui nait entre les 2 n’est pas une réelle surprise. je dirai même qu’elle est prévisible mais elle se fait attendre pendant une bonne partie du roman ce que j’ai particulièrement apprécié. L’auteure prend le temps de poser son histoire et son cadre pendant de longs chapitres. Il n’y a pas beaucoup d’action mais ce rythme lent nous permet d’apprécier les lieux uniques. L’atmosphère qui s’en dégage n’en est que plus enivrante et envoutante. J’ai vraiment voyagé lors de cette chevauchée. Comme Willow et Caleb, j’ai ressenti le danger, la pluie, le froid, la nuit… C’est le gros point fort de ce roman qui ce démarque grâce à ça.


Une romance agréable et touchante bien que prévisible. Le cadre et l’époque par contre nous offre un très beau moment d’évasion. En un mot cette lecture est dépaysante.

 

Très bonne lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :