Scrap Metal, tome 1 : Mis à la casse – Jana Rouze

Résumé :

Tout commence par une lettre laissée à la hâte par un mort.
Trois mots inscrits d’une écriture tremblante livrent le nom d’un homme public et une ville.

Pour Sauvage, l’ancien sectateur qui la reçoit, c’est la fin d’une existence pitoyable : celle d’un enfant enlevé à l’âge de cinq ans, vendu à une secte réputée parmi les plus dangereuses. Il va pouvoir retrouver le jumeau dont il a été séparé, combler le vide de son existence, et se venger.
Entre la lettre et sa vengeance, il y a la fille de l’homme qui a été dénoncé. Hope n’appartient pas à son monde. Dans ses yeux de sectateur, c’est une Wog, une étrangère du monde extérieur. Sectateurs et Wogs ne se mélangent pas, ne se touchent pas. Jamais.
Sauf quand leur malheur est étroitement lié.

img_20200404_110903_0431627334671.jpg

Mon avis :

Si j’ai voulu lire ce roman, ce n’est clairement pas pour sa couverture. Le résumé par contre était suffisamment intriguant pour retenir mon attention mais je ne m’attendais absolument pas à un pavé de cette taille là. Plus de 700 pages pour un premier tome, cela m’a interpellée et aussi fait peur : est ce que l’auteure n’allait pas se perdre dans des détails inutiles ?

Je vais être honnête, j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire. Il m’a fallu quasiment 200 pages pour m’imprégner de cette ambiance particulière et m’intéresser à ces deux personnages singuliers. L’univers est riche, complexe et sombre, le monde des sectateurs m’était complètement étranger : je me suis sentie perdue au milieu de ce langage et de ces coutumes. Même si je comprends avec le recul que Jana Rouze a voulu poser les bases et le contexte de son intrigue, c’est bien trop lent. Honnêtement, sans tous les avis très positifs sur ce roman, je pense que je l’aurai abandonné. Malheureusement, même si je l’ai finalement fini, je n’ai pas aimé.

Si le personnage d’Hope est attachant et démontre une belle force de caractère, j’ai eu beaucoup de mal avec Sauvage. Il est sombre, il est violent, il est torturé. Et bien que son passé soit difficile, cela n’a pas constitué une excuse à mes yeux. Rien y a fait, je n’ai pas du tout aimé ce personnage. Et du coup, je n’ai absolument rien ressenti lors de ma lecture. Ou plutôt si mais pas le genre de sentiments attendus. Je n’avais qu’une hâte quitter cet univers qui m’a mise très mal à l’aise.

Si je n’ai pas adhéré au fond de ce roman, le style n’est malheureusement pas en reste. J’ai trouvé que c’était lourd et indigeste par moment et comme je le craignais l’auteure se perd dans des détails… L’intrigue m’a plus ennuyée qu’autre chose.

Bref ce livre n’était clairement pas fait pour moi, et je ne lirai clairement pas la suite. Cependant, les avis sont plutôt enthousiastes en général alors peut être que cela vient de moi… A vous de juger!


Une romance trop sombre, un univers complexe et malaisant… Je n’ai pas aimé.

Pas emballée

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :