Ce qu’il nous reste de Julie – Sébastien Didier

Résumé :

Vingt ans.
Cela fait vingt ans que Sébastien a quitté Sainte-Geneviève, sa petite ville natale du sud de la France. Trop de démons l’y tourmentaient. Aujourd’hui, comble de l’ironie pour un écrivain, c’est un livre qui le renvoie à ce passé qu’il s’est toujours efforcé d’oublier.

Le Temps d’un été.
Tout dans ce roman, qui s’annonce comme le succès littéraire de l’année, lui fait penser à Julie. Des références troublantes, des anecdotes qu’elle seule connaissait… À tel point qu’il en est persuadé : c’est elle qui l’a écrit.
Julie, son amour d’adolescent.
Celle qui a tant compté.
Mais qui est morte il y a vingt ans, assassinée par un tueur en série.

Mon avis :

J’ai découvert cet auteur l’année dernière avec l’excellent « les yeux bleus ». C’est donc les yeux fermés que j’ai débuté son nouveau roman et je dois dire que j’ai passé un très bon moment aussi.

Si le début est quelque peu chaotique et brouillon, je me suis vite laissée entraîner par la plume fluide et addictive de l’auteur.

Alors de quoi ça parle ? Sébastien, écrivain solitaire, part à Bordeaux pour fuir la vie trépidante et stressante de la capitale. Là, il rencontre un libraire atypique qui va lui conseiller un roman : « le temps d’un été ». L’autrice de ce best seller annoncé est mystérieuse et aucune information ne filtre sur elle. Le seul hic ? Sébastien reconnaît dans cette histoire son amie Julie… Tuée 20 ans plus tôt par un tueur en série. D’où l’autrice tient elle ses informations ? Qui est elle ? Sébastien décide de repartir sur ses terres natales pour mener l’enquête…

Et c’est là que les choses sérieuses commencent et que je suis réellement rentrée dans l’intrigue. Comme Sébastien, je me posais mille questions à la seconde et voulais résoudre cette énigme impossible. En alternant la fiction et la réalité, l’auteur créé du rythme et nous entraîne dans une spirale infernale qu’il est difficile à lâcher. Les pages défilent, ce roman se lit vite. Histoire d’amour et histoire d’amitié, nous en apprenons un peu plus sur les différents protagonistes et leur passé commun. Leurs psychologies sont finement exploitées rendant ce thriller complexe mais surtout poignant, chose assez rare dans ce genre littéraire. J’ai vraiment ressenti beaucoup d’émotions tout au long de ma lecture et je ne m’attendais pas à cela.

Plus qu’une enquête policière, ce roman est une quête personnelle. Sébastien, le personnage principal, va tenter de faire le deuil de cet amour perdue et de cette idéalisation de l’être aimé. Sa souffrance est palpable à chaque instant et on ne peut qu’espérer un dénouement heureux.

L’intrigue est prenante, entraînante. Les fausses pistes et les désillusions s’enchaînent. Le dénouement a été à la hauteur de mes espérances. Encore une fois Sébastien Didier a tapé fort ! Un auteur à suivre indéniablement.


Un thriller complexe et haletant dont les ficelles sont tirées par une main de maître.

Autre roman de l’auteur que j’ai lu : Les yeux bleus – Sébastien Didier

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :