Orion, tome 1 : Ainsi soient les étoiles – Battista Tanrantini

Résumé :

NE TOMBE PAS AMOUREUSE DU DIABLE, LEO…
Première danseuse de la compagnie, premier rôle dans un ballet, Leo Kats est sur le point d’atteindre le sommet de sa jeune carrière : elle sera Nikiya dans la Bayadère qui se jouera à l’Opéra de Sydney. Les années de travail, intenses et douloureuses, ont porté leurs fruits, mais la jeune femme est fébrile et encore trop peu confiante à l’aube de sa consécration.

Quelques jours avant la représentation, Orion Atlay, illustre chorégraphe français, s’invite au Temple, l’école de danse de la compagnie, pour y créer un ballet irrévérencieux. Dès la première seconde, Orion veut Leo, lumineuse, parfaite et docile. Un combat s’engage. Obsédé par la jeune femme, Orion tente de la convaincre de danser pour lui afin de mener à bien d’obscurs projets.

img_20190324_084635_124165291510.jpg

Mon avis :

Orion est une saga New Romance qui a attiré mon attention dès sa sortie. La couverture, le titre, le résumé… tout me plaisait. Et puis tous les avis positifs sur la toile ont fini de me convaincre. J’ai acheté les 2 tomes directement mais je n’ai lu que le premier pour le moment. Quelle surprise ! Je n’ai jamais lu une romance de la sorte. J’ai adoré même si j’ai eu beaucoup de mal à rentrer dans l’histoire.

Léo est en train de toucher son rêve du doigt, elle est devenue première danseuse et va interpréter Nikiya dans la Baladère à l’opéra de Sidney. Elle a travaillé très dur pour en arriver là, elle a fait beaucoup de sacrifices pour atteindre la perfection. Ses certitudes volent en éclat lorsque le célèbre chorégraphe Orion Atlay entre dans sa vie et fait d’elle sa muse.

Je ne m’attarderai pas sur l’intrigue. Il s’agit d’une romanceque j’ai eu plaisir à découvrir même si elle est très sombre. Je préfère vous parler de ce qui la rend unique à mes yeux : le style de Battista Tarantini. Je m’explique.

Tout d’abord j’ai adoré l’univers dans lequel nos héros évoluent : la danse et plus particulièrement l’opéra. Dès le départ cela m’a fait rêver (puis déchanter) mais si vous cherchez une petite romance facile, passez votre chemin. C’est une histoire sombre, intense et très déstabilisante que nous offre l’auteure. Le récit oscille constamment entre ombre et lumière aux frontières de la folie et est souvent dérangeant. Le relation dominant-dominé entre Orion et Léo m’a souvent déplu et pourtant je n’ai pas réussi à lâcher ce roman.

Les 2 héros sont des écorchés vifs, ils sont blessés au plus profond de leurs chairs même la parfaite Léo. Sous le vernis se cachent des fêlures très nettes qu’Orion est bien décidé à dévoiler. Pour atteindre le sommet de son art, Léo doit s’investir émotionnellement, chose qu’elle a toujours éviter de faire jusqu’à présent. Pour y arriver Orion va l’attirer dans les ténèbres pour briser ses chaines. C’est une héroïne que j’ai aimé parce que finalement elle est loin d’être parfaite et lisse. Orion quant à lui est assez singulier. Vous dire su je l’ai aimé ou pas, je ne sais pas. Par contre il ne m’a pas laissée indifférente. C’est un artiste qui vit dans son monde mais son ton autoritaire et supérieur m’a fortement agacée. Pourtant il reste fascinant.

La plume de Battista Tarantini est fluide mais surtout poétique pour une immersion totale dans le monde de la danse. D’ailleurs ce roman est construit comme un ballet… J’ai hâte de connaitre la suite de cette histoire.


Une romance unique en son genre qui m’a captivée et dérangée du début à la fin. Une histoire sombre, fascinante, lyrique. Soit on aime, soit on déteste. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé même si certains passages m’ont agacée et révoltée.

bonne lecture

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :