Que les ombres passent aux aveux – Cedric Lalaury

Résumé :

Après un drame personnel, Jessie décide de retourner vivre chez son grand-père. Alors que le vieil homme vient de mourir, elle trouve dans sa boîte aux lettres une enveloppe contenant des documents.

Ceux-ci évoquent Keowe, terre de leurs racines, dont il ne parlait jamais. Pourquoi lui adresser aujourd’hui ces coupures de journaux consacrées à un massacre familial perpétré des décennies plus tôt ?
Un riche industriel de la région, M. Webson, avait tué sa fille et sa femme avant de se suicider. Son fils cadet, Toby, n’a jamais été retrouvé. Or Mme Lamar, l’ancienne gouvernante de la famille, affirme l’avoir récemment reconnu.
L’Enfant perdu d’Eden Woods serait-il de retour ? Troublée, Jessie part enquêter sur place.

img_20191120_113654_8811766071406.jpg

Mon avis :

Je tiens à remercie les éditions Préludes pour cette lecture. C’est le 2ème roman de l’auteur et j’avais hâte de le découvrir. Le résumé semblait beaucoup plus prometteur que le premier, qui m’avait plu, mais qui n’était pas non plus exceptionnel. Celui ci est nettement supérieur je trouve. Anxiogène à souhait, il m’a fait passé un très bon moment. Chronique.

A la mort de son grand-père, Jessie trouve une enveloppe bien mystérieuse qui la pousse à partir à Keowe, terre de ses ancêtres. Là elle enquête sur un drame vieux de 30 ans. Mais est elle réellement prête à remuer le passé ?

Je vais tout de suite commencer par les points négatifs de ce roman. Ils ne sont pas nombreux mais m’ont tout de même dérangée. Tout d’abord, je n’ai pas vraiment adhéré à la construction sans aucun chapitre. J’ai eu l’impression de lire ce roman d’une traite sans pouvoir reprendre mon souffle. Je trouve que cela rend le récit plus lourd et indigeste que ce qu’il n’est réellement. Rajoutez à cela que le rythme est assez lent et les personnages trop nombreux et vous comprendrez ce sentiment. Cela dit, ça ne m’a pas empêchée de passer un très bon moment.

Le vrai point fort de ce roman c’est son atmosphère sombre, angoissante et stressante. Cette ville est hantée par les fantômes, comme l’héroïne on suffoque, on étouffe. Le manoir est un personnage à part entière et m’a glacée. C’est une bâtisse abandonnée et pourtant toujours habitée par le passé. Le drame qui s’est joué là bas tourmente encore toujours les habitants de cette ville. Et on comprend pourquoi.
Comme je le disais, les personnages sont très nombreux, il est difficile de s’y repérer et de se souvenir qui est qui. J’ai eu la sensation d’être dans un huis-clos. L’un d’eux est certainement le coupable et cherche à tourmenter notre héroïne. Mais reste à découvrir qui ?

L’héroïne, justement parlons-en. Je ne vais pas vous le cacher au départ, je ne l’appréciai pas. Je n’arrivais pas à lui pardonner sa négligence envers sa fille. Ça partait mal et pourtant j’ai réussi à m’attacher à elle. Le fait qu’elle soit torturé, qu’elle ne soit pas lisse la rend plus humaine, plus réelle. C’est une femme ordinaire avec ses forces et ses faiblesses que l’on veut voir heureuse. Cette enquête l’aidera peut être ?

L’intrigue est menée d’une main de maitre. Tout le monde est suspect, je ne savais plus à qui me fier. Le suspense est présent du début à la fin, les questions se bousculaient dans ma tête. Mais que serait un bon thriller sans retournement de situation ? Avec celui-ci j’ai été servie. L’action s’accélère dans la deuxième moitié, on sent le dénouement proche et pourtant je ne l’ai pas vu arriver. Voilà ce que j’aime avec ce genre de lecture, être surprise ! Mission accomplie, l’auteur a réussi son coup et nous balade sans interruption. Cerise sur le gâteau, le dénouement est très émouvant. J’ai ressenti énormément d’empathie même pour des personnages qui ne le méritaient pas de prime abord. Vraiment un très bon thriller !


Un thriller qui me hantera longtemps de par son ambiance anxiogène et étouffante.

Très bonne lecture

Un commentaire sur “Que les ombres passent aux aveux – Cedric Lalaury

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :