Le 8ème détective

Résumé :

Après avoir publié un brillant recueil d’histoires policières, Grant McAllister a cessé d’écrire. C’était il y a trente ans. Il vit désormais au cœur d’une petite île de Méditerranée, reclus et solitaire. Tout change lorsque Julia, une ambitieuse éditrice, frappe à sa porte.

La jeune femme souhaite republier ses histoires sanglantes, tout en leur donnant un coup de jeune. Commence alors un face à face intense avec l’écrivain, ancien professeur de mathématiques et esprit à la logique implacable.Mais, plus Julia avance dans son travail, plus elle doute et s’interroge : dans ces pages, il y a trop d’incohérences. Et s’il s’agissait d’indices faisant référence à un véritable meurtre ? Pour percer les secrets dissimulés dans ces lignes, la jeune femme va devoir affronter un adversaire aussi brillant que redoutable…

Mon avis :

En commençant ce roman je ne savais absolument pas à quoi m’attendre mais certainement pas à ça ! Ce roman policier est très original et surtout très intriguant. Je ne comprenais absolument pas où l’auteur voulait en venir…

La construction du roman est déstabilisante puisque nous découvrons toute une série de nouvelles entrecoupée de conversations entre l’auteur et son éditrice. Ensemble ils les décortiquent et la jeune femme met en évidence des incohérences que je n’avais même pas remarquées. Du coup, au fil de ma lecture je sentais que je devenais de plus en plus attentive et concentrée également pour noter ces erreurs.

Chaque nouvelle a été écrite dans un but bien précis, pour démontrer un postulat particulier. L’auteur, Grant, était mathématicien et d’une logique implacable cherchait à prouver ses théories sur le roman policier et ses règles immuables. C’est avec beaucoup d’intérêt que je me plongeais dans ces courts récits, curieuse d’en lire l’analyse après. D’autant plus que ce sont des huis clos écrits 30 ans plus tôt. Impossible pour moi de ne pas faire le rapprochement avec Agatha Christie. Bref j’ai beaucoup aimé ces petits intermèdes même si je n’en voyais pas la finalité.

Les conversations entre Grant et Julia sont plutôt courts, nous n’apprenons pas à les connaître. Il est donc difficile de s’attacher à eux et de les considérer comme les protagonistes principaux de l’intrigue.

Mais c’est justement le fait de ne pas comprendre qui m’a donnée autant envie de continuer ma lecture. Qu’est ce que l’auteur cherchait à faire ? Oui, parce que certes les nouvelles sont sympathiques mais je ne suis pas adepte du format. J’attendais d’être surprise. Et je l’ai été je vous rassure. Mais à trop vouloir entretenir le mystère j’ai fini par trouver le temps long et c’est finalement avec soulagement que j’ai atteint le dénouement… inattendu.

J’ai passé un très bon moment malgré quelques longueurs.


Un thriller mené d’une main de maître. Préparez-vous à faire marcher vos petites cellules grises.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :