Les amants interdits – Émilie Gourdin-Lopez

Résumé :

Dans un village de Bretagne, Irène tente de s’adapter aux privations de l’Occupation allemande. Malgré les difficultés, cette jeune institutrice mène une existence plutôt paisible. Jusqu’au jour où le destin l’oblige à aider son voisin, un résistant poursuivi par la Gestapo.

Sans le savoir, la jeune femme vient de s’engager dans un engrenage mortel. Et quand le réseau local de la Résistance lui demande d’user de ses charmes pour espionner un jeune officier allemand, Irène n’a pas d’autre choix que d’accepter.

Mais peu à peu, la jeune femme se prend au jeu et une relation trouble et passionnée se noue avec cet ennemi qu’elle est censée détester. En pleine tourmente, l’Histoire va se déchaîner contre cet homme et cette femme que tout sépare…

Mon avis :

Tout d’abord j’aimerai préciser que je ne me serai jamais arrêtée sur ce roman en librairie tant je trouve sa couverture moche. Voilà c’est dit. C’est malheureux mais je trouve qu’elle fait kitsch, qu’elle fait montage raté. C’est d’autant plus dommage que je serai passé à côté de cette pépite. J’ai eu un énorme coup de coeur pour ce premier tome qui a su me charmer à tous les points de vue.

Irène mène une vie tranquille pendant l’occupation, jusqu’au jour où elle aide un résistant à s’enfuir… Entrée malencontreusement dans la résistance, on lui demande d’espionner et de séduire un capitaine qu’elle ne laisse visiblement pas indifférent. Mais c’est une passion dévorante qu’elle va découvrir au contact de l’ennemi.

En commençant ce roman, j’ai tout de suite été happée par la plume de l’autrice légère et fluide. Elle nous livre une histoire complexe sur le plan émotionnel, tant le contexte est délicat. Nous comprenons le tiraillement d’Irène qui tombe amoureuse de l’ennemi. Cet ennemi c’est Benedikt, soldat allemand. Son personnage se devait d’être toute en nuance si l’on voulait s’attacher à lui et l’exercice est réussi. Il est très facile de tomber sous son charme. Ce n’est clairement pas un nazi froid et sanguinaire comme on peut s’y attendre, mais un homme aveuglé par une idéologie ancrée depuis sa jeunesse. Par ses actes, il nous prouve que c’est un homme bon et capable d’évoluer. Ainsi l’idylle qui nait sous nos yeux est belle et m’a personnellement transportée. Les émotions et les sentiments m’ont submergée et j’ai frissonné pour Irène qui joue avec le feu.

En effet, même si ses sentiments pour Benedikt sont sincères et profonds, le regard des autres sur elle est dur à supporter. Elle est jugée et insultée en permanence alors qu’au départ si elle l’a approché c’était pour l’espionner pour la résistance. Le personnage d’Irène est très complexe mais surtout terriblement attachant. Elle veut faire le bien mais se laisse déborder par son amour naissant. Sera t’elle prête à le trahir et risquer de perdre ce qu’elle a de plus précieux ?

Le rythme s’accélère dans les derniers chapitre, l’heure du choix a sonné. L’etau se resserre autour d’Irène qui ne fait l’unanimité ni chez les résistants, ni chez les nazis où elle est infiltrée. Tout le monde cherche à la piéger. J’ai eu peur pour elle, j’ai eu peur pour Benedikt, j’ai eu peur pour leur couple. Ce roman finit sur un gros cliffhanger (heureusement l’autrice m’avait prévenue) et ce sera un supplice d’attendre la suite. C’est un coup de coeur pour cette histoire d’amour interdite !


Coup de coeur pour cette histoire mêlant à la perfection romance, Histoire et espionnage !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :