The in between – Marc Klein

Résumé :

Après avoir passé la majeure partie de son enfance dans des foyers, Tessa Jacobs, 17 ans, ne pense pas qu’elle mérite l’amour – si ce n’est de ses parents adoptifs, certainement pas de quiconque au lycée.
Mais tout change lorsqu’elle rencontre Skylar au cinéma local. Leur relation naissante mène rapidement au genre d’amour passionné qu’on ne voit que dans les films.

Et Tessa commence à croire qu’elle mérite peut-être son conte de fées, après tout…
Lorsque la tragédie frappe, Tessa se réveille seule à l’hôpital sans aucun souvenir. Et Skylar n’est
plus là. Alors que Tessa commence sa recherche incessante de réponses, l’esprit de Skylar semble lui tendre la main de l’autre côté. Désespérée de le voir une toute dernière fois, Tessa doit démêler les fragments éparpillés de leur relation – et la vérité pourrait même la conduire au-delà de ce que la raison peut accepter.

Mon avis :

2ème parution de la collection Stardust chez Hugo&cie et c’est encore une fois une réussite ! J’ai passé un très bon moment avec ce roman Young Adult parsemé de surnaturel. L’adaptation vient de sortir sur Netflix si cela vous intéresse. J’ai personnellement commencé par le livre mais le film est très réussi et fidèle au roman.

Tessa ne croit pas en l’amour et aux fins heureuses. Abandonnée par ses parents, ballottée de famille d’accueil en famille d’accueil, elle a peur de s’ouvrir, de faire confiance et d’être déçue. Jusqu’à ce qu’elle rencontre Skylar et qu’elle tombe amoureuse. Elle lui ouvre son coeur, fait tomber ses barrières mais le jeune homme meurt brutalement dans un accident. Des phénomènes étranges apparaissent alors laissant supposer qu’il cherche à rentrer en contact avec Tessa…

The In Between est un roman émouvant et sincère sur l’amour et la perte de l’être aimé. C’est donc une une histoire triste et émotionnellement dure dont on ne ressort pas indemne qui nous est proposée. Ce n’est pas la première histoire de ce genre que je lis, ce thème est souvent exploité en littérature Young Adult notamment. Pourtant, celui-ci se démarque par la petite touche de paranormal qu’il recèle et qui est porteuse d’espoir et de lumière. C’est un roman assez court (quelques 250 pages) et qui s’adresse clairement à un public assez jeune. Cela ne m’a absolument pas gênée mais je préfère le préciser afin que vous ne voyiez pas surpris. Certains diront que l’auteur aurait pu développer un peu plus son intrigue, ses personnages et ainsi étoffer un peu son récit. Personnellement, je l’ai trouvé parfait ainsi.

Tessa est un personnage complexe et énigmatique. Enigmatique notamment parce que l’histoire nous est racontée à la 3ème personne, ce qui crée de la distance avec notre héroïne. Nous ne sommes pas dans sa tête et certaines de ces réactions peuvent nous surprendre. Il faut dire que malgré son jeune âge, elle a un lourd passé affectif qui peut sa peur d’aimer et d’être aimée. Elle peut être immature par moment, agaçante et égoïste pourtant on s’attache à elle, on a envie de la protéger, de la voir s’ouvrir aux autres, de la voir heureuse. Skylar va lui permettre de se révéler, de grandir. A son contact, elle va s’adoucir et doucement on voit apparaitre la vraie Tessa même si l’évolution ne se fera pas en un jour et ne sera pas spectaculaire. Skylar, est son exact opposé, et on n’a pas besoin de creuser pour l’adorer. Mignon, brillant, sportif et romantique, il a toutes les qualités du gendre idéal. Sa vision, complètement utopique, de l’amour est touchante et on ne peut que fondre face à cette fausse idée qu’il se fait de l’amour. Entre Tessa et lui, c’est un coup de foudre, une évidence. La connexion entre eux est immédiate mais surtout évidente même pour nous lecteurs. Leur couple fonctionne et transpire l’innocence et la sincérité. C’est une magnifique histoire d’amour de base mais qui va prendre un tournant bien plus bouleversant avec l’accident tragique qui va prendre la vie de Skylar. Comment survivre à la perte de son premier amour ? Comment avancer ? Comment se reconstruire ?

Le récit oscille entre 2 temporalités : avant l’accident et après l’accident. Cela créée une certaine dynamique et rend l’intrigue addictive mais aussi plus légère. Nous alternons entre les moments heureux de la rencontre et les moments plus difficiles du deuil. Et même si le deuil tient forcément une place importante dans le récit, ce n’est pas le sujet central puisque l’auteur a décidé d’apporter une touche de surnaturel à son récit. Je ne lis pas de romance paranormale, je lis d’ailleurs très peu de fantasy ou de fantastique, j’avais donc quelques craintes mais qui ont été très vite balayées tant le sujet est abordé de façon subtile et osons le mot « crédible ». J’avais vraiment envie d’y croire, tant c’était beau et émouvant et j’ai fini ce roman le cœur très lourd. Ceci est une histoire triste et pourtant tellement lumineuse et poétique.

Il y a ainsi 2 histoires bien distinctes : l’histoire d’amour et l’histoire de fantômes. J’ai aimé les deux séparément mais j’ai adoré les deux réunies.

J’ai tellement été séduite par cette histoire, qu’une fois ce livre refermé, j’ai eu envie de visionner directement l’adaptation Netflix. Et j’ai été tout autant secouée.


Une magnifique histoire d’amour et de fantôme.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :