Une nuit à Rome, tome 1 Cycle 1 – Jim

kkk

Résumé :

« A 20 ans, ils se sont promis de passer ensemble la nuit de leurs 40 ans »

Raphaël et Sophia vivent ensemble.
Quelques jours avant son anniversaire, Raphaël reçoit une vieille VHS par la poste. Il la visionne et se redécouvre à 20 ans avec une de ses premières amours.
Marie.
Tous les deux s’étaient filmés et s’étaient promis, quoi qu’il advienne de leur vie, de passer la nuit de leurs 40 ans ensemble. A Rome.

Un coup de téléphone, le lendemain.
Marie.
La même voix qu’il y a 20 ans. Les mêmes intonations, le même rire…

Bien sûr, ce serait complètement puéril de tout plaquer et d’aller la retrouver en Italie. Ce serait stupide et immature.

Mais comment résister à une promesse stupide et immature ?

 

Mon avis :

Cela fait très longtemps que cette bande dessinée me fait de l’œil sans que j’ose sauter le pas… jusqu’au week-end dernier où j’ai acheté les 3 premiers tomes d’un coup. Mais il faut me comprendre, vous avez vu cette couverture de fou ? Elle est féminine et raffinée comme j’aime. Juste splendide ! Bon j’ai quand même regardé de quoi ça parlait, faut pas exagérer non plus. Et le résumé m’a tout de suite plu ! Un homme et une femme se sont fait la promesse à 20 ans, de passer la nuit de leur 40 ensemble. Avouez que ça donne envie !

L’idée de départ m’a tout de suite séduit. L’histoire est très aboutie pour une BD. Franchement cela aurait pu être un roman tant l’intrigue est développée et bien construite. Les premières planches m’ont d’ailleurs fait penser à un prologue. Une femme saute d’une falaise sans que l’on sache pourquoi, un homme comprend qu’il ne la reverra jamais. Que s’est il passé pour qu’ils en arrivent là ? Retour 3 jours en arrière…
J’ai trouvé ce début très accrocheur et intriguant. J’ai continué ma lecture persuadée d’adorer.

Ce premier tome va se concentrer sur Raphaël. La veille de ses 40 ans, il reçoit une vidéo lui rappelant sa promesse. En couple et heureux avec sa compagne, dans un premier temps, il ne compte pas honorer cette promesse… Mais le doute s’insinue peu à peu en lui. Nous le voyons hésiter tout en sachant qu’il va craquer.

L’auteur aborde un thème très intimiste : le 1er amour dont on ne peut pas nier la force parce que l’on a tendance à l’idéaliser. C’est ce qui se passe pour Raphaël. Une fois qu’il reçoit des nouvelles de Marie, il ne peut nier son obsession et sa fascination pour elle. Il l’a dans la peau. Pourtant le portrait qu’il dresse d’elle est assez négatif : elle semble manipulatrice et égoïste. Mi-ange mi-démon en quelque sorte.

L’histoire peut paraitre un peu fleur bleue. Elle l’est c’est évident mais l’auteur nous amène à réfléchir sur la fidélité notamment, le bonheur et sur les décisions que l’on est amené à prendre.
Toute la panoplie de quadragénaires dynamiques décrite est attachante et apporte de la profondeur au récit.

Le graphisme de cette BD est un régal pour les yeux car un soin tout particulier a été porté sur les décors et les personnages. Leurs traits sont fins et délicats.

Bref, j’ai adoré ma lecture. Et cette fin ? Waouh. La tension monte petit à petit pour finir à son paroxysme. Il faut que je lise la suite… TOUT DE SUITE !


Un premier volume addictif qui monte en puissance au fil des pages. Une histoire de 1er amour et de choix portée par des dessins soignés. Un petit bijou tant du point de vue du coup de crayon que de l’histoire. Une très belle entrée en matière ! Je recommande 1000 fois !

 

bouquet

5 commentaires sur “Une nuit à Rome, tome 1 Cycle 1 – Jim

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :