La petite fille du phare – Christophe Ferré

Résumé :

Le temps d’une soirée dans un pub tout proche de leur villa située sur la côte de granit rose de Ploumanac’h, Morgane et Elouan ont laissé leur fille de 10 jours, Gaela, aux bons soins de son frère adolescent, Arthur. Mais au retour, un berceau vide les attend. Aucune trace d’effraction, pas de demande de rançon. À la douleur de la disparition, la famille voit s’ajouter la violence du soupçon de la gendarmerie. Morgane, une mère déjà éprouvée par la perte d’un enfant, Elouan, un père souvent absent, une fortune familiale enviable… Les pistes se multiplient mais l’enquête n’avance pas.

Pourtant près d’un mois plus tard, le miracle : Gaela est rendue à ses parents. Le soulagement l’emporte sur l’incompréhension, sauf pour Arthur, convaincu que ce bébé n’est pas sa sœur…

img_20181118_092437_825297689897.jpg

Mon avis :

Merci aux éditions l’Archipel pour cette lecture. Si j’ai demandé ce livre c’est pour sa couverture sublime, et son résumé bien entendu. Mais c’est avec beaucoup d’appréhension que je l’ai commencé. Les disparitions d’enfants sont un sujet classique et très exploité dans les thrillers, j’avais peur que ce soit du déjà-vu. Et bien, pas du tout mais je reste tout de même mitigée sur cette lecture. Voici pourquoi.

Dès les premières pages, l’atmosphère est pesante, voire oppressante. On sent que quelque chose va arriver même si l’on a pas lu le résumé et cela met tout de suite dans l’ambiance. Les chapitres sont très courts (une page parfois) et percutants. Je suis rapidement rentrée dans l’histoire, l’intrigue était prenante et captivante.
Mais au fil des pages cela s’est corsé. J’ai trouvé cette enquête très lente et trop longue, j’avais l’impression de faire du sur-place et de tourner en rond. On nous annonce des révélations qui n’en sont pas vraiment, on pose plusieurs fois la même question aux personnages…

Personnages d’ailleurs auxquels je n’ai pas accroché du tout. Ils sont froids et pas attachants pour deux sous. Aucun d’eux.
Alors c’est sûr que du coup, on doute de tout le monde, n’importe lequel peut-être coupable mais ça ne l’a pas fait pour moi…Pour ne rien arranger, j’ai trouvé le style de l’auteur un peu lourd , un peu maladroit malgré une lecture plutôt fluide. A la énième « la mère de Gaela », j’ai cru m’arracher les cheveux. Je trouve cela trop impersonnel mais surtout trop répétitif.

Malgré tout, j’ai fini ce roman et j’en suis ravie parce que le dénouement m’a agréablement surprise et a relancé mon intérêt qui commençait sérieusement à disparaitre.

Ce n’est pas une mauvaise lecture mais j’en attendais clairement plus… C’est une lecture que j’ai faite avec ma copinaute Ladysbooks et vous allez voir son avis est complètement différent… Comme quoi !


Une lecture décevante que j’oublierai très vite. Heureusement le dénouement est à la hauteur et a su relever le niveau, sinon j’aurai eu l’impression de perdre mon temps…

 

Pas mal

5 commentaires sur “La petite fille du phare – Christophe Ferré

Ajouter un commentaire

  1. Bonjour,
    Merci pour votre chronique, qui a le mérite d’être franche et argumentée, et pour le magnifique visuel de mon livre entouré de coquillages.
    J’ai hâte de lire l’avis de Ladybooks via Babelio.
    Bien amicalement.
    Christophe Ferré

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :