American Witches – Katia Campagne

Résumé :

LES MYTHES ONT TOUJOURS UN FOND DE VÉRITÉ.

Le corps d’une femme rousse est retrouvé sur un chemin de randonnée, à quelques kilomètres d’une bourgade américaine isolée. Démembrée, un parchemin enfoncé dans la gorge, la victime semble avoir fait l’objet d’une cérémonie macabre. Mise en scène ou rituel consacré ? La question se pose au coeur de Hinsdale, qui garde encore les traces des anciennes chasses aux sorcières.Chargé de l’enquête, Karl Rosenberg sait qu’il n’y coupera pas : pour sa dernière enquête, il va devoir affronter des légendes qu’il aurait préféré ne pas réveiller, et l’aide de son remplaçant ne sera pas de trop pour démêler les croyances de la réalité. Car dans cette petite ville où tout se sait mais où personne ne parle, les mythes ont toujours un fond de vérité. Pour son premier livre en librairie, Katia Campagne lie habilement passé et présent et interroge la nature de la sorcière actuelle : femme indépendante, femme de pouvoir ou femme violente, autant d’aspects qui ont suscité la peur et la stigmatisation, et qui prennent aujourd’hui un nouveau sens.




Mon avis :

J’avais hâte de découvrir ce roman au titre intriguant. Je n’ai pas vraiment lu le résumé avant de me plonger dedans. Je me doutais simplement qu’il serait question de sorcellerie bien qu’il soit publié chez Hugo Thriller. J’ai passé un bon moment notamment grâce à l’ambiance exceptionnelle qui s’en dégage.

Un meurtre dans une petite bourgade des états Unis. Un nouveau shérif qui essaie de s’intégrer. Des femmes qui se font appelés les Sorcières de Salem… Voici de quoi il est question dans ce roman. Mais ne vous laissez pas berner il n’est finalement pas tant  question de sorcière…

L’avantage de lire un roman à l’aveugle c’est qu’on ne sait pas où l’auteure va nous amener. Et première surprise pour moi, ce roman est bien plus engagé qu’il n’y paraît. L’auteure nous parle de féminisme et d’indépendance. J’ai trouvé cela original et inattendu. Le suspense nous tient en haleine, l’ambiance sombre est envoûtante. J’ai d’ailleurs trouvé que l’atmosphère de ce roman était son gros point fort. Tous les éléments étaient réunis pour nous mettre mal à l’aise et nous opresser. On se retrouve au coeur d’une petite bourgade américaine à suivre le tout nouveau shérif qui peine à s’intégrer et qui est peu au courant des histoires locales.
Les sorcières de Salem, même si nous apprenons rapidement qu’elles ne font pas réellement de la sorcellerie, contribuent à ce sentiment d’angoisse, di et de peur. La forêt semble hantée par les esprits et renforce ce sentiment.

En ce qui concerne l’enquête en elle-même, même si elle était plaisante et bien menée, elle ne m’a pas pleinement satisfaite. Certes l’auteure tente de nous perdre en route avec de multiples pistes mais je ne peux pas dire que j’ai été bluffée. Le mystère reste tout de même entier pendant longtemps mais ça ne m’a pas suffit.

Le style de l’auteure est fluide et efficace même si j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire à cause de ses trop nombreux personnages.

Bref, j’ai passé un bon moment.


Un roman dont je retiendrai surtout l’ambiance ensorcelante.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :