Les MacCoy, tome 5 : Le trèfle et l’agneau – Alexiane Thill

Résumé :

Pendant près de trente ans, Lachlan O’Connor a été le garant de l’ordre en Écosse, le défenseur du Code auquel les Clans se soumettent pour éviter que leurs conflits ne dégénèrent en bains de sang. Mais alors que l’affrontement entre Campbell et MacLeod s’intensifie, le Trèfle doit admettre qu’il est dépassé par les évènements. Son autorité remise en question, il voit l’œuvre de sa vie au bord de l’effondrement. Et ça, c’est sans compter un nouveau problème qui vient s’ajouter à la longue liste de ceux qu’il doit gérer : le retour de Megan MacCoy à Édimbourg…

Megan a laissé le système clanique et son titre d’héritière derrière elle pour offrir à sa fille, Catherine, une vie stable. Mais quand son passé la rattrape jusqu’à Londres, elle n’a pas d’autre choix pour protéger sa famille que de se tourner vers Lachlan, dans l’espoir qu’il lui vienne une nouvelle fois en aide afin de disparaître.

Cependant, ces retrouvailles rouvrent de nombreuses blessures, et déclenchent une série de conséquences que ni Megan ni Lachlan n’auraient pu anticiper. Alors que l’Écosse vacille au bord du chaos, échapperont-ils au pire ?

Mon avis :

Vous ne connaissez pas cette série ? Qu’attendez vous pour la découvrir ? Parce qu’on se le dise, elle est vraiment géniale ! Et si le tome précédent m’avait (un peu) déçue, celui ci a frôlé le coup de coeur !

L’histoire va se concentrer sur l’aînée des MacCoy, Megan, qui a fui le monde clanique 15 ans auparavant et sur Lachlan O’Connor, le trèfle qui veille à ce que Le Code soit respecté. Deux personnages emblématiques de la série en somme, puisqu’ils sont présents ou évoqués depuis le tout premier opus. Deux personnages que j’ai pris grand plaisir à suivre mais pas forcément pour leur histoire d’amour. La romance intervient très tardivement et n’est clairement pas au centre du récit donc même si elle est plaisante ce n’est pas pour elle que je recommande ce roman. Si il y a une vraie tendresse entre Megan et Lachlan, je n’ai pas forcément ressenti d’alchimie et de passion. Ce sont deux âmes errantes, sans famille et au lourd passé qui se trouvent et se réconfortent dans les bras l’un de l’autre. L’urgence de la situation et les difficultés qu’ils rencontrent exacerbent leurs sentiments et leurs désirs. En fait tout se fait naturellement entre eux et c’est beau à voir mais ce n’est pas une idylle qui m’a fait rêver en tant que telle. D’ailleurs on ne peut pas réellement parler d’amour à ce stade, il viendra certainement plus tard dans le tome suivant. Cette amourette est cependant parfaitement cohérente avec leurs personnalités et le contexte. Il ne faut pas non plus oublier que ce sont deux personnages plus mûrs et matures que ceux des tomes précédents. Ils ont un passé que nous découvrons pas à pas et qui lève un peu le voile sur le mystère qui les entourent depuis le tout premier opus.

Lachlan, figure de la neutralité, se dévoile enfin ! Et même si les doutes l’assaillent, il reste droit, loyal et honnête. Il force le respect tout comme Megan prête à tous les sacrifices pour sa fille. J’ai été très touchée par cette relation mère-fille conflictuelle mais débordant d’amour. La jeune Cathy a d’ailleurs un rôle primordial dans l’intrigue et apporte l’insouciance et l’innocence que les adultes ont perdu…

Il ne s’agit pas seulement d’un tome compagnon, il s’agit réellement d’un roman dans la continuité de la saga. Les enjeux de ce roman dépassent complètement nos 2 protagonistes et concernent tout le clan MacCoy et ses alliés. Les premières pages donnent d’ailleurs le ton, il va y avoir de l’action. C’est une lecture très addictive, au rythme effréné et endiablé. L’autrice ne nous laisse aucun répit et enchaîne les rebondissements nous poussant à tourner irrémédiablement les pages. Comme pour nos héros, les évènements et leurs finalités nous dépassent et nous interrogent. Quel est le but caché de ces attaques ? Et pourquoi maintenant ? Et si finalement ils n’étaient que des pions stratégique visant à atteindre un objectif plus grand et plus ambitieux ? J’ai adoré cette plongée au coeur du danger et des complots. L’intrigue est extrêmement bien ficelée pour ne pas nous laisser entrevoir les intentions de l’autrice, jusqu’au dénouement, brutal, qui m’a coupée le souffle.

Le dernier tome est prévu le mois prochain et je l’attends avec impatience. J’ai hâte de voir comment le Clan MacCoy va s’en sortir !


Un cinquième tome épique !

Les chroniques des autres tomes : Les MacCoy, tome 1 : L’ogre et le tartan – Alexiane Thill / Les MacCoy, tome 2 – L’ours et le taureau : Alexiane Thill / Les MacCoy, tome 3 : La Louve et le Glaive – Alexiane Thill / Les MacCoy, tome 4 : La biche et le limier – Alexiane Thill

Publicité

6 commentaires sur “Les MacCoy, tome 5 : Le trèfle et l’agneau – Alexiane Thill

Ajouter un commentaire

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :