Campus drivers, tome 3 : Crash Test – C.S. Quill

Résumé :

Lorsque Lewis se retrouve avec trois meilleurs amis en couple et une stagiaire à former pour la relève des Campus Drivers, son dernier semestre à la fac prend une allure de cauchemar. Sans compter que la stagiaire en question n’a rien de l’élève parfaite !En débarquant dans une nouvelle université, Amy a promis à sa soeur de se tenir aussi loin que possible des ennuis. Alors, quand Lewis Conley lui propose une période d’essai en tant que chauffeur, c’est l’occasion rêvée de se ranger… Et de passer du temps avec celui pour qui elle craque malgré elle.
Mécanicienne hors pair, elle va devoir apprendre à ses dépends que la mécanique du coeur est encore plus complexe qu’il n’y paraît.
Quant à Lewis, la course sauvage dans laquelle Amy va l’entraîner risque de le faire dévier de sa trajectoire toute tracée.

Mon avis :

Troisième et dernier tome de la série de C.S. Quill, j’avais hâte de découvrir Lewis, le plus mystérieux des Campus Drivers. Une conclusion parfaite à cette saga qui m’aura séduite du début à la fin.

Lewis, c’est le dernier célibataire de la bande. Il ne veut surtout pas s’encombrer d’une copine qui pourrait compromettre tous ses plans d’avenir. Pas romantique pour deux sous, il enchaîne les histoires sans lendemain. Sa rencontre avec l’explosive Amy va faire voler en éclat toutes ses certitudes. Ils forment un couple étonnant et d’étonnant ! Lui a une vie bien rangée, elle est une casse cou au passé douteux. C’est Amy qui fait toute la force de ce roman. Elle est atypique sauvage et n’a surtout rien de la femme parfaite. Lewis va devoir l’apprivoiser s’il veut qu’elle devienne une campus drivers. Quant à tomber amoureux, ce n’est pas du tout au programme. D’ailleurs Amy est sur la même longueur d’onde non ?

Si dans les tomes précédents, je mentionnais que le monde de la voiture était finalement assez absent, il n’en est pas de même ici. Mécanique et courses de voiture sont au centre de l’intrigue. Ce roman est plus violent, plus percutant que les précédents. L’auteure qui nous avait habitué à des histoires plus calmes, nous bouscule et nous interpelle. Je ne m’attendais pas à cette immersion aussi brutale  dans le monde automobile mais ça n’a pas été pour le déplaire.

L’auteure a ainsi réussi à créer 3 histoires complètement différentes et je ne me suis ennuyée à aucun moment avec cette série. Sa plume est légère et l’humour omniprésent. Les dialogues sont comme Amy : cash et sans artifice. Un régal.
Ce dernier tome ne detronera pas le second dans mon coeur car même si j’ai adoré, je n’ai pas pu m’identifier autant qu’à Don et Carrie. Mais vous l’aurez compris, c’est une série que je vous recommande!


Une conclusion à la hauteur de mes espérances !

Autres livres de l’auteure que j’ai lus :
Campus Drivers, tome 1 : Supermad – C. S. Quill
Campus Drivers, tome 2 : Bookboyfriend – C.S. Quill
49 jours je compterai pour toi – C. S. Quill

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :