Publié dans Chick-Lit, Lu en VO

Ma vie (pas si) parfaite – Sophie Kinsella

Résumé :

Dans la lignée des Petits Secrets d’Emma ou de Poppy Wyatt est un sacré numéro, Sophie Kinsella nous offre une nouvelle comédie aussi hilarante que touchante sur le gouffre qui sépare la vie dont on rêve et celle que l’on vit, le choc capitale/province et les nouveaux snobismes des hipsters de tous poils.
La vie à Londres. Du fond de son Somerset natal, Katie en a tellement rêvé, et aujourd’hui, ça y est ! À elle les soirées branchées, les restos fashion, le job de rêve dans une grande agence de pub…
Certes, elle vit en coloc à deux heures du centre. Certes, son budget est si serré qu’elle se nourrit essentiellement de nouilles instantanées. Certes, sa boss est un cauchemar. Mais plutôt mourir que de renoncer à cette vie géniale, surtout si elle peut instagramer son mokaccino hors de prix.

Mais ce que Katie ignorait, c’est qu’à la capitale, tout va plus vite. Y compris se faire virer. Retour à la case départ : la campagne.
Pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d’elle ? Katie va faire de la ferme familiale l’endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu’il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et, avec eux, de vieilles connaissances…

Mon avis :

Dès que je vois qu’un nouveau Sophie Kinsella sort, je l’achète tout de suite et le garde pour l’été. Et qui dit Sophie Kinsella dit lecture en VO pour moi. Je n’ai jamais lu les versions françaises , parce que j’adore la plume de cette auteur et que je prend un réel plaisir à lire ses mots dans la langue de Shakespeare. Avec Sophie Kinsella, je suis toujours sûre de passer un très bon moment.

Dès les premières pages, le ton est donné. Humour, légèreté, situation cocasses sont au rendez vous. J’ai tout de suite retrouvé la patte de Sophie Kinsella que j’aime tant. Mais, rapidement, je me suis rendue compte que ce livre serait peut-être différent des précédents… Effectivement, des thèmes plus profonds mais terriblement d’actualité sont abordés ici notamment l’image que les réseaux sociaux renvoient de nous. Soyons honnêtes, nous postons tous (sur facebook et instagram entre autres) des photos de nous heureux  (à la plage, devant un cocktail ou un bon repas), mais qui poste des photos lorsque l’on est au plus mal au fond de son lit avec 40 de fièvre. Personne. Pourquoi ? Parce que nous souhaitons montrer aux autres que nous sommes heureux, mais derrière ces beaux clichés qu’en est il vraiment ? C’est ce que va découvrir notre héroïne Katie dont les certitudes vont voler en éclats…

Elle est la première à poster des photos sur instagram pour faire croire à ses proches qu’elle mène une vie de rêve (elle va même jusqu’à photographier la boisson de quelqu’un d’autre), mais n’imagine pas une seule seconde que ses collègues puissent faire la même chose. Elle prend pour argent comptant ce qu’on veut bien lui laisser croire. J’ai adoré Katie. Elle est un peu naïve certes, mais tellement fraiche, pétillante, drôle et surtout tellement gentille. Elle a vraiment le cœur sur la main. Dès le départ, je suis tombée sous son charme comme c’est le cas avec toutes les héroïnes de Sophie Kinsella. Le fait qu’elle se mette dans des situations impossibles n’y est pas étranger. J’ai beaucoup ri pendant ma lecture.  J’ai beaucoup aimé le personnage de Demeter, cette femme si horripilante, qui m’a fait pensé à la fameuse Miranda du « Diable s’habille en Prada » de Lauren Weisberger. Si vous l’avez lu, impossible de ne pas faire le parallèle. Mais ne vous inquiétez pas, la comparaison s’arrête là. Sophie Kinsella ne nous ferait pas l’affront de nous livrer une plate copie de ce roman.

L’écriture de Sophie Kinsella est toujours aussi agréable et addictive. Malgré le fait qu’il soit en anglais, j’ai dévoré ce roman en 2 jours (mais est-ce vraiment surprenant?). Les rebondissements et révélations font que ce roman est impossible à lâcher. De Londres à la campagne anglaise, nous sommes embraqués dans un tourbillon d’émotions et de péripéties toujours hilarantes et exaltantes. Et la romance dans tout ça ? Elle est toute douce et mignonne mais en arrière plan. Je l’ai trouvée parfaite !

La conclusion est très juste et j’ai souri à la mention du compte @mynotsoperfectlife (qui existe vraiment d’ailleurs). Je trouve juste l’idée excellente et j’aurai aimé la trouver toute seule.

Ce livre est une vraie bouffée d’air frais qui nous pousser à relativiser et dédramatiser. Un roman feel-good comme je les aime où l’humour est omniprésent. A lire sans modération !

 

bouquet

Publicités

2 commentaires sur « Ma vie (pas si) parfaite – Sophie Kinsella »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s