The Sapphire Widow – Dinah Jefferies (VO)

Résumé :

Peut-on encore aimer après un mariage fondé sur le mensonge ?
Ceylan, 1935. Louisa Reeve, fille d’un riche négociant britannique en pierres précieuses, est l’heureuse épouse d’Elliot, un séduisant et intrépide homme d’affaires. Tout bascule lorsque Louisa fait face à de nombreuses fausses couches et qu’Elliot passe le plus clair de son temps à Cinnamon Hills, une plantation de cannelle. Après sa mort brutale, la jeune femme se retrouve seule pour percer le mystère de ses nombreuses absences. Retournant à la plantation, elle rencontre Leo, le propriétaire des lieux, pour qui elle éprouve une étrange attirance. Lorsque la trahison d’Elliot éclate au grand jour, Louisa n’a que Leo vers qui se tourner même si celui-ci n’est pas celui qu’il semble être.
Une grande fresque d’amour et de trahison par l’auteure internationalement reconnue de La Mariée de Ceylan.

Ce livre vient de sortir en français chez Milady sous le titre « La fille du marchand de saphirs ».

Mon avis :

Dinah Jefferies est une auteure que j’aime beaucoup lire même si jusqu’à présent elle n’a provoqué aucun coup de cœur. Ce livre, je l’ai acheté en Angleterre l’année dernière, mais j’ai profité de sa sortie en français chez Milady pour le sortir de ma PAL. Première lecture en VO depuis des mois, je suis assez fière de moi !

J’avais déjà remarqué que Dinah Jefferies avait un grand talent de conteuse. Les 2 romans que j’ai lu m’avait fait voyager tant ils étaient exotiques et celui-ci ne déroge pas à la règle. Direction Ceylan où nous rencontrons Louisa. Elle est l’heureuse épouse d’Eliot qu’elle aime de tout son être. Ils ont tout du couple parfait sauf qu’ils n’arrivent pas à avoir d’enfants. L’intrigue met beaucoup de temps à se mettre en place, l’auteure prend le temps de planter le décor, de nous présenter les personnages afin que l’on puisse s’imprégner de l’atmosphère. Une atmosphère moite, suffocante… mais surtout exotique et dépaysante. Tout de suite Eliot apparait comme quelqu’un de très mystérieux : il s’absente beaucoup, fréquente des personnes douteuses. Mais Louisa ne se pose que très peu de questions jusqu’à sa mort où elle va découvrir la véritable nature de son mari. C’est à partir de ce moment là que l’histoire sera un peu plus dynamique. Comme Louisa nous allons de révélations en révélations, de déconvenues en déconvenues. Face à l’adversité Louisa va se révéler forte, déterminée et tellement humaine. Elle n’hésitera pas à apporter son aide aux dernières personnes auxquelles j’aurai pensé. Elle est profondément gentille et on ne peut que l’aimer. Alors quand un homme entre dans l’équation, on a juste envie qu’elle soit heureuse.

La plume de Dinah Jefferies est fluide, même en anglais mais le rythme reste lent. Cependant contrairement à ses précédents romans je n’ai pas souffert de longueurs. Le gros point fort de cette histoire reste tout de même le dépaysement. J’ai quitté la France avec cette lecture mais (parce qu’il y a un mais) je n’ai pas eu la sensation d’être en 1935. L’histoire aurait très bien pu se passer beaucoup plus tard je n’y aurais vu que du feu. J’ai peut être trouvé que Louisa était un peu trop moderne et en décalage par rapport à l’époque. Le seul intérêt pour moi d’avoir situé son histoire à cette période est que l’on pouvait prendre des nouvelles de Gwenn et Lawrence au passage (La mariée de Ceylan – Dinah Jefferies). Quel plaisir de les retrouver le temps de quelques pages.

Bref j’ai tout de même adoré ce nouveau roman de Dinah Jefferies. Vivement le prochain !


Voyage, dépaysement et exotisme sont les mots qui décrivent le mieux ce roman. Mais romance et secrets sont aussi de la partie pour notre plus grand plaisir. Le rythme lent permet de s’imprégner complètement des lieux. Un régal.

Très bonne lecture

 

Les autres romans de Dinah Jefferies que j’ai lu :
La séparation – Dinah Jefferies
La mariée de Ceylan – Dinah Jefferies

Publicités

2 commentaires sur “The Sapphire Widow – Dinah Jefferies (VO)

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :