La vie rêvée des chaussettes orphelines – Marie Vareille

Résumé :

En apparence, Alice va très bien (ou presque). En réalité, elle ne dort plus sans somnifères, souffre de troubles obsessionnels compulsifs et collectionne les crises d’angoisse à l’idée que le drame qu’elle a si profondément enfoui quelques années plus tôt refasse surface. Américaine fraîchement débarquée à Paris, elle n’a qu’un objectif : repartir à zéro et se reconstruire. Elle accepte alors de travailler dans une start-up dirigée par un jeune PDG fantasque dont le projet se révèle pour le moins… étonnant : il veut réunir les chaussettes dépareillées de par le monde. La jeune femme ne s’en doute pas encore, mais les rencontres qu’elle va faire dans cette ville inconnue vont bouleverser sa vie. Devenue experte dans l’art de mettre des barrières entre elle et les autres, jusqu’à quand Alice arrivera-t-elle à dissimuler son passé ?

img_20190610_094526_9451537709249.jpg

 

Mon avis :

Marie Vareille est une auteure que j’affectionne beaucoup même si je n’ai pas lu tous ses romans. Quand j’ai découvert cette nouvelle parution, j’étais perplexe. Qu’est ce que c’est que ce titre ? Pas très glamour tout ça… Je n’ai pas lu le résumé, je me suis lancée à l’aveugle. Juste une page avant de dormir qui s’est finalement transformé en 200. Oui parce qu’une fois commencée, cette histoire est tout simplement impossible à lâcher. Ne vous arrêtez pas à ce titre qui ne vous attirera pas forcément, venez découvrir l’histoire de ces chaussettes orphelines.

Nous rencontrons Alice, une Américaine fraichement débarquée à Paris pour fuir son passé. C’est une héroïne atypique, névrosée et angoissée qui cache un secret. Sa vie est faite de rituels et de petites manies, son quotidien est chronométré à la minute près. Je l’ai tout de suite trouvée touchante dans sa vulnérabilité mais surtout très drôle. Pourtant, elle n’a pas toujours été comme cela. Nous la découvrons aussi en 2011 grâce à des extraits de son journal intime, Bruce. Elle traine un lourd passé. Pourquoi est elle devenue ainsi ? Quel a été l’élément déclencheur ?

Ce nouveau roman de Marie Vareille est un bijou d’émotions porté par sa plume fluide et dynamique. La construction du récit en alternance passé/présent donne du rythme et surtout entretient le suspense. Que cette lecture est addictive et prenante ! Je ne m’attendais pas du tout à une histoire aussi profonde et complexe. Le journal d’Alice est en fait une thérapie où elle parle de sa relation avec sa petite sœur, Scarlett. Une relation qui m’a émue tant elle est belle et pure. Leur lien semble infaillible grâce à une solidarité à toute épreuve et à un amour inconditionnel. J’ai aimé ces 2 sœurs fusionnelles et Alice si protectrice envers sa cadette. Et si cette relation était la clé du mystère ?

J’ai été particulièrement marquée par la notion de maternité qui jalonne le récit. J’ai été profondément troublée par le désir d’enfant d’Alice qui n’arrive pas à concevoir et révoltée par le comportement de sa mère face à ses 2 filles. C’est bien simple je suis passée par tous les états avec cette lecture, du rire aux larmes en quelques secondes jusqu’à ce que mes certitudes volent en éclat. Rien n’est laissé au hasard, tout est maitrisé pour nous offrir une lecture étonnante voire détonante. Je m’attendais à une comédie romantique légère et douce mais à la place Marie Vareille nous livre une histoire poignante, complexe et profonde que je ne suis pas prête d’oublier. C’est une histoire de famille et de reconstruction qui ne peut laisser indifférent. Au fond ne sommes nous pas tous des chaussettes orphelines ?


J’ai commencé ce roman en riant, je l’ai fini en pleurant. Il commence en douceur et humour pour finir en apothéose dans une explosion de sentiments. Quant au titre finalement, je l’ai tout simplement adoré ! Il a pris tout son sens à la lecture et je le trouve en fin  de compte parfait. Comme ce roman !

 

Excellente lecture

LC logo 2019

 

Autres romans de Marie Vareille que j’ai lu :
Elia, la passeuse d’âme Tome 1 – Marie Vareille
Là où tu iras j’irai – Marie Vareille
Y aura-t-il trop de neige à Noël – TeamRomCom

4 commentaires sur “La vie rêvée des chaussettes orphelines – Marie Vareille

Ajouter un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :