Ceux qui voulaient voir la mer – Clarisse Sabard

Résumé :

« Ceux qui voulaient voir la mer
Ne connaissaient pas la misère
Ils avaient fait tant de rêves
Voir le soleil mourir dans la mer… »

Pour des raisons personnelles, Lilou décide de quitter Paris pour Nice avec son fils, Marius. Et en arrivant dans le Sud, elle ne s’attendait pas à s’attacher à Aurore, cette vieille dame qu’elle croise au parc et qui commence à lui raconter sa vie. Chaque jour, Aurore attend le retour de son amoureux, Albert, parti tenter sa chance à New York après la guerre. Mais malgré sa promesse, il n’est jamais revenu… Lilou décide alors de tout faire pour retrouver le grand amour de son amie. Mais à trop vouloir remuer le passé, le présent ne risque-t-il pas de la rattraper ?

img_20190317_100217_834619578525.jpg

 

Mon avis :

Depuis qu’elle a gagné le prix du livre romantique avec Les lettres de Rose c’est avec un plaisir non dissimulé que je découvre les nouveaux romans de Clarisse Sabard. J’avais hâte de lire celui-ci dont le résumé me mettait l’eau à la bouche. J’étais persuadée d’aimer mais je n’imaginais pas à quel point. Ce livre est un énorme coup de cœur!

Lilou décide de quitter son Paris natal avec son fils Marius et part s’installer à Nice. Elle ne se doute pas qu’elle va y faire des rencontres qui vont changer sa vie à jamais. Il y a d’abord Cynthia, une fille un peu déjantée avec qui elle se lie tout de suite d’amitié, Natacha sa voisine légèrement suspicieuse, Samuel son collègue toujours à l’écoute et Aurore cette vieille dame adorable qui attend le retour de son grand amour depuis pas loin de 65 ans. Tous ces personnages sont hauts en couleurs mais tellement attachants. Surtout Aurore. Elle souhaite que Lilou rédige ses mémoire pour sa petite fille Lucille. Et le moins que l’on puisse dire c’est que l’histoire d’Aurore m’a chamboulée… Parce qu’Aurore est juive et c’était encore une petite fille lors de la Seconde Guerre Mondiale. Clarisse Sabard nous parle d’Histoire avec un grand H avec beaucoup d’humanité et de bienveillance. Elle fait ressortir le bon coté des gens : des personnes solidaires, résistantes, prêtes à se mettre en danger pour sauver la vie d’une enfant. Les atrocités de la guerre sont pourtant présentes et vont se rappeler à nous de la pire façon qu’il soit mais on ne tombe jamais dans le pathos. Ce récit est poignant et émouvant juste ce qu’il faut pour ne pas basculer dans l’extrême et le larmoyant…

Mais Clarisse Sabard ne s’arrête pas là, elle va aussi nous faire voyager dans le New York des années 50. Je m’y suis cru tant c’est dépaysant.

Sa plume a gagné en maturité et en assurance. Elle reste cependant douce, légère et toute en sensibilité. Elle nous offre une intrigue riche et complexe qui m’a surprise mais surtout touchée au plus profond de mon être. Le dénouement m’a déchirée, m’a brisé le cœur…

Ce livre est une petite merveille, un condensé d’émotions qui m’a animé de la première à la dernière page.


C’est une histoire poignante, surprenante et dépaysante que Clarisse Sabard nous conte. On sent qu’elle y a mis tout son cœur et toute son âme. Ce roman est un tourbillon d’émotions qui m’a fait passer du rire aux larmes.

 

Coup de' coeur

LC logo 2019

 

Les autres romans de Clarisse Sabard :
Les lettres de Rose – Clarisse Sabard
La plage de la mariée – Clarisse Sabard
Le jardin de l’oubli – Clarisse Sabard
La vie est belle et drôle à la fois – Clarisse Sabard

11 commentaires sur “Ceux qui voulaient voir la mer – Clarisse Sabard

Ajouter un commentaire

  1. Je ne connais Clarisse Sabard que de nom, mais le seul de ses livres que j’ai vu passer (La vie est belle et drôle à la fois) ne me branchait pas du tout au vu du résumé. Par contre, là ! Tu as su trouver les mots pour me donner envie de découvrir cette autrice et j’aimerais beaucoup en savoir plus sur cette histoire. Merci !

    Aimé par 1 personne

  2. Hello ! Je ne connais même pas cette auteure mais ce que tu dis de ce livre, en plus du résumé que je viens du coup de découvrir et me faisait déjà envie… pouah, il faut que je me le procure!
    Je lis souvent des chroniques par ci par là, mais ça faisait longtemps qu’une lecture m’avait autant fait envie !
    Merci pour ta chronique alléchante 😍

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :