The Honey don’t list – Christina Lauren

Résumé :

Carey Douglas, éminence grise du design d’intérieur, travaille depuis dix ans pour les célébrissimes experts en décoration d’intérieur, Melissa et Rusty Tripp dont le couple bat sérieusement de l’aile…
Pour ne pas perdre leurs emplois et éviter que la situation ne dérape complètement, Carey aux côtés de, James McCann, l’assistant collet-monté et dédaigneux de Rusty, doivent s’assurer que le mariage hyper-médiatisé et apparemment parfait des Tripp ne s’effondre pas en public, pendant leur tournée littéraire et avant la deuxième saison de leur émission de rénovation de maisons, Home Sweet Home.

Quand deux assistants ennemis finissent par tomber amoureux: rebondissements et malice sont au rendez-vous !

Mon avis :

S’il y a bien une chose que j’ai compris avec ce duo d’autrices c’est que c’est quitte ou double. Tous leurs romans ne font pas l’unanimité mais c’est toujours avec beaucoup d’espoir que je les commence. Alors celui ci a t’il fait carton plein ? La réponse tout de suite.

Je ne qualifierai pas ce roman de romance. Il y en a une certes entre Carey et James mais elle n’est clairement pas au centre de l’intrigue, je dirai même qu’elle est complètement secondaire. L’histoire se concentre sur les Tripp, un couple star de la téléréalité, qui vend du rêve et des conseils alors que leur propre couple bat de l’aile. Carey et James sont en quelque sorte leurs chaperons, et veillesnt à ce qu’ils ne ternissent pas leur image avec leurs disputes incessantes et leurs tromperies. Leurs frasques prennent le dessus sur nos 2 héros qui se retrouvent malgré eux embarqués dans une tournée promotionnelle qui vire au cauchemar. L’humour est présent, les situations embarrassantes aussi rendant le récit léger et drôle. C’était fluide et plaisant à lire comme la comédie romantique que c’est. Nos 2 héros se chamaillent avant de s’apprécier. Leur idylle coule de source, il n’y a pas de réels enjeux ni de réelle surprise, elle est finalement traitée assez rapidement et c’est dommage. Par contre il n’y a pas de drames et cela fait du bien mais les personnages auraient mérité d’être un peu plus approfondis. Carey et James sont très lisses, trop parfaits, trop similaires au point que j’oubliai parfois qui était en train de parler. Il y a en effet une alternance de point de vue mais j’ai trouvé que les 2 narrateurs étaient interchangeables…il leur manque ce petit grain de folie qui provoquerait une étincelle. A l’inverse, Melissa et Rusty sont eux trop caricaturés, trop prévisibles, trop dans l’excès. Mais j’ai adoré détester Mélissa, cette femme manipulatrice, narcissique et toxique qui a une grosse emprise sur Carey.

La construction du roman sort de l’ordinaire et a suscité ma curiosité. En effet, des extraits d’interrogatoire sont intégrés au récit. Il s’est passé quelque chose de grave pendant la tournée mais quoi ? Alors certes, le suspense n’en est pas pour autant insoutenable mais j’ai trouvé que cela apporté un petit plus à cette intrigue.

J’ai passé un agréable moment mais force est de constater que L’anti-lune de miel ne sera pas détrôné cette fois ci encore. Je garde espoir pour les suivants !


Une comédie romantique légère et drôle mais parfois trop caricaturale.

2 commentaires sur “The Honey don’t list – Christina Lauren

Ajouter un commentaire

  1. Premier avis que je lis sur ce livre qui est dans ma wish list. J’ai bien fait de te lire parce que je pensais qu’on était dans une romance alors sans toi, je pense que j’aurais été très déçue. Maintenant, le roman me tente toujours, mais peut-être un peu moins parce que comme toi, je cherchais un digne successeur de L’anti-lune de miel…

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :